actualités informations catalogue
 


TITRES

AUTEURS

NOUVELLES

ROMANS ET RÉCITS

ESSAIS

BEAUX LIVRES

COLLECTIFS

DICTIONNAIRES ET OUVRAGES PRATIQUES

POCHES

CONNAÎTRE

L'INSTANT SCÈNE

L'INSTANT CINÉ

TRADUCTIONS

ANTHOLOGIES

THÉÂTRE

LIVRES NUMÉRIQUES

TWITTÉRATURE

TRAJECTOIRE

COLLECTION EXPLORATOIRE


COMMUNIQUE

Métastases

David Bélanger

Roman.
236 pages ; 25,95 $
ISBN 978-2-89502-346-3

Aussi disponible en PDF et ePub

Feuilleter cet ouvrage

Il rugit, il grogne, il crache, elle a beau se débattre, on connaît tous le dénouement, on est là précisément parce qu'on sait comment ça va finir - elle pourrait bien sûr le pousser et lui, il ferait une mauvaise chute, la tête contre le crochet dressé d'un tisonnier oublié malencontreusement - fort malencontreusement, car pas l'ombre d'un foyer ici -, la tige pourrait lui traverser le menton, le mou du menton jusqu'à la cervelle, et elle, se sauver plutôt que d'appeler les secours, et on tenterait de l'attraper, durant des pages ce serait une chasse, mais voilà, ce roman propose une enquête et, en vertu de certains ressorts logiques, il vaut mieux qu'il la tue maintenant.

Par un soir de pluie, Éva Burns est assassinée, son corps, brûlé. La jeune femme n'avait pas la meilleure réputation qui soit, c'est-à-dire qu'elle était belle et que cela se voyait. Sont chargés de traquer le meurtrier : Norman Petitroux, vieux flic solitaire qui tâte de la bouteille, et Guy Descars, un jeunot lesté d'un douloureux passé, fraîchement largué par sa femme. Sur eux et sur leurs collègues qui se mêlent de l'affaire plane l'ombre du cancer. Les métastases embrouillent la pensée et barbouillent l'estomac. Elles prolifèrent, semblant affecter le récit lui-même, toujours à s'interroger.
De fausses pistes en raisonnements biscornus, David Bélanger prend les lecteurs à témoin d'une enquête truffée des clichés et figures imposées du polar, jusqu'à son dénouement explosif.




Bélanger, David, Métastases. Québec, L'instant même, 2014, 236 pages.