actualités informations catalogue
 


TITRES

AUTEURS

NOUVELLES

ROMANS ET RÉCITS

ESSAIS

BEAUX LIVRES

COLLECTIFS

DICTIONNAIRES ET OUVRAGES PRATIQUES

POCHES

CONNAÎTRE

L'INSTANT SCÈNE

L'INSTANT CINÉ

TRADUCTIONS

ANTHOLOGIES

THÉÂTRE

LIVRES NUMÉRIQUES

TWITTÉRATURE

TRAJECTOIRE

COLLECTION EXPLORATOIRE


Prix scientifique Anne-Hébert, 2006

COMMUNIQUE

Re-Writing Women into Canadian History
Margaret Atwood and Anne Hébert

Elodie Rousselot

Essai.
230 pages ; 24,95 $
ISBN 978-2-89502-257-2

Aussi disponible en PDF et ePub

Feuilleter cet ouvrage

L'essai Re-Writing Women into Canadian History: Margaret Atwood and Anne Hébert, met en parallèle les œuvres de deux importantes auteures canadiennes du 20e siècle. L'étude s'attarde plus précisément à la façon dont l'ontarienne Margaret Atwood et la québécoise Anne Hébert ont « réécrit » en quelque sorte l'Histoire canadienne en y intégrant un espace spécifiquement féminin. Sous leur plume, des voix féminines peu entendues et ayant évolué dans un univers essentiellement masculin ont été libérées et ont contribué à enrichir le paysage littéraire et social. La démonstration d'Elodie Rousselot se base sur The Journals of Susanna Moodie, Grace (pièce de théâtre non publiée) et Alias Grace de Margaret Atwood et sur Kamouraska, La cage, L'île de la Demoiselle et Le premier jardin d'Anne Hébert.




Rousselot, Elodie, Re-Writing Women into Canadian History. Margaret Atwood and Anne Hébert. Québec, L'instant même, 2013, 230 pages.