actualités informations catalogue
 


TITRES

AUTEURS

NOUVELLES

ROMANS ET RÉCITS

ESSAIS

BEAUX LIVRES

COLLECTIFS

DICTIONNAIRES ET OUVRAGES PRATIQUES

POCHES

CONNAÎTRE

L'INSTANT SCÈNE

L'INSTANT CINÉ

TRADUCTIONS

ANTHOLOGIES

THÉÂTRE

LIVRES NUMÉRIQUES

TWITTÉRATURE

TRAJECTOIRE


COMMUNIQUE

La porte du non-retour

Philippe Ducros

Déambulatoire théâtral et photographique.
« L'instant scène », 68 pages ; 24,95 $
ISBN 978-2-89502-324-1

Feuilleter cet ouvrage

Ce texte est issu de deux voyages en Afrique. Le premier en 2008, de l'Afrique de l'Ouest, d'où sont partis les négriers, jusqu'à l'Éthiopie des grandes famines, celles qui hantaient le sommeil de mon enfance. Une descente qui aboutit au creux du désert, du vide, dans le camp de Kebribeyah où vivent seize mille réfugiés somaliens, depuis1992 pour certains. Le deuxième voyage a eu lieu en 2010, en République démocratique du Congo, de Masina, commune délabrée en bordure de Kinshasa la débordante, jusqu'au camp de déplacés internes Mugunga 3, au Nord-Kivu, là où les conflits rivalisent encore d'horreur au pied des volcans

Coincé en plein embouteillage sur le boulevard Lumumba, à Kinshasa, un homme tente de gérer le choc de ses rencontres et la violence qui l'entoure. Il revient du camp Mugunga 3, l'un des nombreux camps de déplacés internes où ont été poussées des millions de personnes depuis le début des conflits en République démocratique du Congo. Ces conflits, les plus meurtriers depuis la Deuxième Guerre mondiale, ont fait entre trois et cinq millions de morts. Le viol est épidémique, la vie ne tient à rien. De cette descente en enfer, le personnage comprend qu'il ne pourra jamais revenir tout à fait.
Dans ce texte pour deux voix accompagné de photographies criantes de vérité, le dramaturge Philippe Ducros plonge au cœur des exodes d'hier à aujourd'hui, des navires négriers aux camps de réfugiés et de déplacés internes. Surgissent d'inévitables questionnements : notre inaction nous rend-elle complices des exactions commises au nom du profit ? Notre silence cautionne-t-il les atrocités subies quotidiennement par ces millions de personnes ? L'apocalypse est-elle devenue un lieu commun ?




Ducros, Philippe, La porte du non-retour. Québec, L'instant même, « L'instant scène », 2012, 68 pages, 32 photos dont 24 en couleur.