actualités informations catalogue
 


TITRES

AUTEURS

NOUVELLES

ROMANS ET RÉCITS

ESSAIS

BEAUX LIVRES

COLLECTIFS

DICTIONNAIRES ET OUVRAGES PRATIQUES

POCHES

CONNAÎTRE

L'INSTANT SCÈNE

L'INSTANT CINÉ

TRADUCTIONS

ANTHOLOGIES

THÉÂTRE

LIVRES NUMÉRIQUES

TWITTÉRATURE

TRAJECTOIRE

COLLECTION EXPLORATOIRE


COMMUNIQUE

Sous haute surveillance, le Moulin à paroles

Collectif


« L'instant scène », 192 pages ; 44,95 $
ISBN 978-2-89502-302-9

Faire un tour dans l'histoire du Québec, du début à maintenant, à l'occasion du 250e anniversaire de la bataille des plaines d'Abraham, comme tournent les pales d'un moulin : tel était le motif à l'origine du Moulin à paroles. La controverse n'a pas tardé : depuis la fameuse déclaration de Lord Durham, selon qui nous sommes un peuple « sans histoire et sans littérature », l'histoire du Québec est problématique. S'agit-il d'une « épopée des plus brillants exploits » ou y aurait-il des épisodes, la crise d'Octobre par exemple, dont il vaudrait mieux ne pas parler ?

Sous la pression politique, la lecture publique d'une centaine de textes pendant vingt-quatre heures, sur les lieux d'un des épisodes les plus importants de l'histoire de l'Amérique, a paru compromise. Mais les 12 et 13 septembre 2009, ils étaient là, lecteurs et auditeurs, à faire un parcours inédit, à laisser l'âme d'un peuple jaillir, dans ses moments de détresse comme dans ses heures de gloire. Les citoyens présents sur place ou rivés à leur écran de télévision ou d'ordinateur ont vite compris que se produisait un événement politique majeur.
Voici l'occasion de revivre cinq siècles d'histoire et vingt-quatre heures de commémoration.




Sous haute surveillance, le Moulin à paroles. Narration et présentation de Brigitte Haentjens, Sébastien Ricard, Biz, Pierre-Laval Pineault, Yannick Saint-Germain et Gilles Pellerin, textes d'une centaine d'auteurs des origines du Québec à aujourd'hui, Québec, L'instant même, « L'instant scène », 2010, 192 pages, 105 photographies couleur de Victor Diaz Lamich, Nathalie Mongeau et Francis Laroche, 22,9 x 30,5 cm.