actualités informations catalogue
 


TITRES

AUTEURS

NOUVELLES

ROMANS ET RÉCITS

ESSAIS

BEAUX LIVRES

COLLECTIFS

DICTIONNAIRES ET OUVRAGES PRATIQUES

POCHES

CONNAÎTRE

L'INSTANT SCÈNE

L'INSTANT CINÉ

TRADUCTIONS

ANTHOLOGIES

THÉÂTRE

LIVRES NUMÉRIQUES

TWITTÉRATURE

TRAJECTOIRE

COLLECTION EXPLORATOIRE


Solistes

Hans-Jürgen Greif

Nouvelles.
228 pages ; 24,95 $
ISBN 2-921197-82-0

La recherche des plaisirs, ici conjugués dans tous les registres sensoriels, serait-elle indissociable de la démesure et de la manie ? À la lecture de Solistes on serait tenté de le croire. Ainsi un cuisinier féru d’opéra et de statuaire baroque en saindoux se lance-t-il à corps perdu dans le culturisme afin de donner à sa poitrine la surface idéale pour y faire tatouer les portraits de ses deux idoles : Mado Robin et Maria Callas. élevage caprin, fascination pour un chat, bibliophilie, feuilletons soap, tout ouvre sur la dimension fantasmatique et les langages secrets que parle le corps.

« Est-ce une tare d’être monomaniaque ? Est-ce une qualité, la preuve d’une grande affectivité ? Sommes-nous devant de simples amateurs de hobbies, des gens à la sensibilité à fleur de peau ou devant des maniaques ayant canalisé leurs étranges penchants pathologiques ? On oscille entre tout cela d’une nouvelle à l’autre. De là l’étrange perversité de ces nouvelles, perversité qui fonde (sic) leur intérêt. » (Jean-François Chassay, Voix et images)




Greif, Hans-Jürgen, Solistes. Québec, L'instant même, 1997, 228 pages.