actualités informations catalogue
 


TITRES

AUTEURS

NOUVELLES

ROMANS ET RÉCITS

ESSAIS

BEAUX LIVRES

COLLECTIFS

DICTIONNAIRES ET OUVRAGES PRATIQUES

POCHES

CONNAÎTRE

L'INSTANT SCÈNE

L'INSTANT CINÉ

TRADUCTIONS

ANTHOLOGIES

THÉÂTRE

LIVRES NUMÉRIQUES

TWITTÉRATURE

TRAJECTOIRE

COLLECTION EXPLORATOIRE


Le refus de l'oubli
Femmes-sculptures du Nunavik

Céline Saucier

Essai.
191 pages ; 54,95 $
ISBN 2-89502-101-5

Depuis l’époque de la sédentarisation des Inuits, autour des années 1950, la sculpture du Nunavik s’est fait connaître dans le monde entier. Parmi ses thèmes dominants figure la femme sculptée, surtout associée à la fonction maternelle dans le cadre d’une activité domestique traditionnelle. Le refus de l’oubli examine successivement l’identité, l’apparence et les activités de la femme pour tirer l’expression culturelle du sujet sculpté, mais dévoile aussi une part dévolue à la légende, à la mythologie et à la fantasmagorie. L’évolution de la femme-sculpture révèle la diversité du sujet et des thèmes, la variété de formats des œuvres et la fécondité des sculpteurs, masculins et féminins, émanant d’Inukjuak, Ivujivik, Kuujjuaraapik, Povungnituk et Salluit. Ainsi apparaît une sculpture univoque d’origine populaire qui met le cap sur l’humanité de ces pierres taillées.




Saucier, Céline, Le refus de l'oubli. Femmes-sculptures du Nunavik. Québec, L'instant même, 1998, 191 pages, 140 photos dont 70 en couleurs, relié, 23 x 30,5 cm.