actualités informations catalogue
 


TITRES

AUTEURS

NOUVELLES

ROMANS ET RÉCITS

ESSAIS

BEAUX LIVRES

COLLECTIFS

DICTIONNAIRES ET OUVRAGES PRATIQUES

POCHES

CONNAÎTRE

L'INSTANT SCÈNE

L'INSTANT CINÉ

TRADUCTIONS

ANTHOLOGIES

THÉÂTRE

LIVRES NUMÉRIQUES

TWITTÉRATURE

TRAJECTOIRE


Prix des Abonnés de la biblio. Gabrielle-Roy, finaliste 2002
La mèche courte
Le français, la culture et la littérature

Gilles Pellerin

Essai.
141 pages ; 19,95 $
ISBN 2-89502-167-8

En publiant Récits d’une passion : florilège du français au Québec, Gilles Pellerin refusait de faire le énième procès du français québécois pour nous entraîner plutôt sur le terrain de la célébration, du plaisir de la parole. Il nous invite maintenant à formuler l’équation langue–culture–littérature. La première est essentielle à l’intégrité de l’être, au rapport que l’on entretient avec le monde ; la deuxième fournit le cadre de référence dans lequel il est possible d’exister individuellement et collectivement ; quant à la littérature, elle est la réalisation suprême de la langue en même temps qu’une expression de la culture et un commentaire sur celle-ci. Fermement convaincu que nous commettons une grave erreur en empêchant le français et la littérature de jouer pleinement leur rôle, Gilles Pellerin avoue avoir la mèche courte sur ces questions et n’hésite pas à fustiger la culture du moindre dans laquelle semble vouloir nous enfermer certaine élite.




Pellerin, Gilles, La mèche courte. Le français, la culture et la littérature. Québec, L'instant même, 2002, 141 pages.