actualités informations catalogue
 


TITRES

AUTEURS

NOUVELLES

ROMANS ET RÉCITS

ESSAIS

BEAUX LIVRES

COLLECTIFS

DICTIONNAIRES ET OUVRAGES PRATIQUES

POCHES

CONNAÎTRE

L'INSTANT SCÈNE

L'INSTANT CINÉ

TRADUCTIONS

ANTHOLOGIES

THÉÂTRE

LIVRES NUMÉRIQUES

TWITTÉRATURE

TRAJECTOIRE

COLLECTION EXPLORATOIRE


Prix Jean-Éthier Blais, finaliste 2005
Prix scientifique Anne-Hébert 2005
Le mal d'origine
Temps et identité dans l’œuvre romanesque d’Anne Hébert

Daniel Marcheix

Essai.
546 pages ; 39,95 $
ISBN 2-89502-215-1

Aussi disponible en PDF

Feuilleter cet ouvrage

Les configurations narratives des romans d’Anne Hébert donnent à lire l’expérience temporelle fictive de personnages livrés à un temps poreux, impuissants à saisir un présent miné par la remémoration d’une meurtrissure originelle - celle du désastre de leur individuation différenciatrice. Dans cet ouvrage, Daniel Marcheix se propose de cerner les enjeux identitaires d’une telle représentation du temps vécu en interrogeant, à la lumière de divers discours critiques, les formes de vie privilégiées par les récits hébertiens. S’attachant d’une part à l’analyse et à l’interprétation des mécanismes par lesquels le sujet hébertien voit généralement échouer toute tentative de coïncidence avec lui-même, l’auteur dégage par ailleurs les conditions d’émergence de ces moments de grâce où présence au réel et conscience de soi fusionnent dans de purs éclats de réconciliations identitaires : rébellion des corps, des sens et du désir, mais aussi conquête d’une parole lucide et charnelle, à la pointe du monde.




Marcheix, Daniel, Le mal d'origine. Temps et identité dans l’œuvre romanesque d’Anne Hébert. Québec, L'instant même, 2005, 546 pages.