actualités informations catalogue
 


TITRES

AUTEURS

NOUVELLES

ROMANS ET RÉCITS

ESSAIS

BEAUX LIVRES

COLLECTIFS

DICTIONNAIRES ET OUVRAGES PRATIQUES

POCHES

CONNAÎTRE

L'INSTANT SCÈNE

L'INSTANT CINÉ

TRADUCTIONS

ANTHOLOGIES

THÉÂTRE

LIVRES NUMÉRIQUES

TWITTÉRATURE

TRAJECTOIRE

COLLECTION EXPLORATOIRE


Prix du Gouverneur général, finaliste 1997
Prix Ringuet de l'Académie des lettres du Québec 1998
Légende dorée

Pierre Ouellet

Roman.
212 pages ; 24,95 $
ISBN 2-921197-88-X

On estime généralement que Le livre de Job a fourni à l’Ancien Testament ses pages les plus dramatiques. Le héros y semble frappé par un acharnement aveugle, le sublime Ennemi de l’homme cherchant à en obtenir le désaveu de Dieu dans le paroxysme de sa douleur. À son tour, en déjouant toute censure grâce aux relais sonores de son écriture, Pierre Ouellet soumet notre époque (sa culture, sa politique, sa poésie) à l’épreuve du paroxysme. Une grande douleur, piranésienne, doit être dite, au nom des humbles.

« [...] quelle écriture ! Il y a, dans ce délire paranoïaque d’un narrateur-écrivain surdoué, des phrases d’une très grande beauté. La poésie va, et vient, écrit-il, par quatre chemins au moins ; aucun n’est sûr, tous sont aussi vains. Elle prend le détour du monde, tout en courbes et en lacets, en ornières, en cahots, au bord des ravins. C’est une piste dans le désert, qui va et vient dans le mystère : l’ensablement des pas, et des itinéraires. » (Marie Claude Fortin, Lettres québécoises)




Ouellet, Pierre, Légende dorée. Québec, L'instant même, 1997, 212 pages.