actualités informations catalogue
 


TITRES

AUTEURS

NOUVELLES

ROMANS ET RÉCITS

ESSAIS

BEAUX LIVRES

COLLECTIFS

DICTIONNAIRES ET OUVRAGES PRATIQUES

POCHES

CONNAÎTRE

L'INSTANT SCÈNE

L'INSTANT CINÉ

TRADUCTIONS

ANTHOLOGIES

THÉÂTRE

LIVRES NUMÉRIQUES

TWITTÉRATURE

TRAJECTOIRE

COLLECTION EXPLORATOIRE


Feux sur la ligne
Vingt nouvelles portoricaines (1970-1990)

Collectif

Nouvelles. Traduction de l'espagnol de Robert Villanua et Corinne Étienne, avant-propos de Robert Villanua, préface de Juan G. Gelpí.

Poche n° 5, 332 pages ; 19,95 $
ISBN 2-921197-81-2

Édition épuisée

Comme le souligne l’anthologiste Robert Villanua, à Porto Rico « le mot liberté se perd dans les méandres d’un triptyque assez clair » : devenir le cinquante et unième état des états-Unis, rester dans l’ambiguïté de l’état Libre Associé ou faire peau neuve sous le chapeau de l’indépendance. La liberté est d’abord affaire d’expression et d’audace si l’on en juge par la couvée explosive de nouvellistes portoricains qui se manifestent depuis les années soixante-dix. Feux sur la ligne vient dire avec éloquence l’appartenance de Porto Rico au monde littéraire latino-américain, un monde de passion, de luxuriance. De transgression.




Feux sur la ligne. Vingt nouvelles portoricaines (1970-1990). Nouvelles de M. García Ramis, R. Ferré, T. López Ramírez, C. Lugo Filippi, O. Nolla, J. A. Ramos, M. Ramos Otero, C. Rodríguez Torres, E. Sanabria Santaliz et A. Lydia Vega, traduction de l'espagnol de Robert Villanua et Corinne Étienne, avant-propos de Robert Villanua, préface de Juan G. Gelpí. Québec/Neuvy-le-Roi/Paris, L'instant même/Alfil/Unesco, poche n° 5, 1997, 332 pages.