actualités informations catalogue
 


TITRES

AUTEURS

NOUVELLES

ROMANS ET RÉCITS

ESSAIS

BEAUX LIVRES

COLLECTIFS

DICTIONNAIRES ET OUVRAGES PRATIQUES

POCHES

CONNAÎTRE

L'INSTANT SCÈNE

L'INSTANT CINÉ

TRADUCTIONS

ANTHOLOGIES

THÉÂTRE

LIVRES NUMÉRIQUES

TWITTÉRATURE

TRAJECTOIRE

COLLECTION EXPLORATOIRE


Prix des cinq continents de la Francophonie, mention spéciale 2006
Prix du Gouverneur général, finaliste 2006
La Cité des Vents

Pierre Yergeau

Roman.
144 pages ; 17,95 $
ISBN 2-89502-217-8

Aussi disponible en PDF et ePub

Feuilleter cet ouvrage

Le précédent roman de Pierre Yergeau, Les amours perdues, dévoilait l'enfance de Georges parmi les artistes du Grand Cirque d'Hiver, et l'étrange attraction que la mort, très tôt, exerça sur lui. Tournant le dos à l'Abitibi, l'aîné de la famille Hanse prend la route des États-Unis, en quête d'avenir et de fortune. On le retrouve dans la poussière grise de la Cité des Vents, au milieu de la foule des-laissés-pour compte, de la faune des clochards prophétiques, d'où surgit Mara. C'est avec elle que Georges s'avancera dans l'un des chapitres les plus forts de l'histoire des États-Unis.
La Cité des Vents s'ancre harmonieusement au cycle entrepris avec L'écrivain public, ce qui en soi ouvre sur un bonheur de lecture, cependant que Pierre Yergeau réussit à doter Georges d'une voix propre. Dans la ville des gangsters, les idées crépitent. Des cabines téléphoniques semble sortir l'augure des temps modernes. Le vent souffle du Michigan. Un vent d'Amérique.

Pour l'Europe, vendu exclusivement sous l'étiquette Les 400 coups, ISBN 978-2-84596-084-8


Yergeau, Pierre, La Cité des Vents. Québec, L'instant même, 2005, 144 pages.