actualités informations catalogue
 


ACTUALITÉS

NOUVEAUTÉS

ARCHIVES

RECHERCHE

(389264)
Dehors de Gilles Poulin-Denis
Dehors raconte avec brio une histoire intemporelle et universelle, celle de deux frères déchirés par le décès de leur père. Arnaud, l'aîné, a quitté dès qu'il l’a pu la ferme familiale pour devenir journaliste international. Resté seul avec son père, Armand a longuement mûri sa rancœur envers ce frère qui, estime-t-il, l'a abandonné. Convoqués par le notaire pour la lecture du testament paternel, les deux hommes s'affrontent là où tout a commencé, dans la forêt qui entoure la maison.
La pièce de Gilles Poulin-Denis, mise en scène par Philippe Ducros, est présentée au Théâtre d'Aujourd’hui jusqu'au 25 mars. Elle sera reprise à Ottawa, au Centre national des Arts, du 29 mars au 1er avril 2017.
« Ne laissant aucun répit tout en amplifiant la magnifique poésie et le sens du texte de Gilles Poulin-Denis, le travail de direction de Philippe Ducros est à la fois grandiose et respectueux des thématiques et des symboles présents dans la pièce. » (Alice Côté Dupuis, La bible urbaine)
Pour réussir un poulet
La pièce, texte et mise en scène de Fabien Cloutier, est en tournée. Elle est à l'affiche à Québec, au Périscope, jusqu'au 25 mars. Il reste encore des billets. Faites vite !
La tournée se poursuivra le :
11 avril à Laval, Salle André-Mathieu,
15 avril à Salaberry-de-Valleyfield, Salle Albert-Dumouchel,
18 avril à Sherbrooke, Salle Maurice-O'Bready,
21 avril à Rimouski, Théâtre du Bic,
22 avril à Sainte-Marie-de-Beauce, Salle Méchatigan,
25 avril à Jonquière, Théâtre La Rubrique.
(Pour en savoir plus.)
Pour réussir un poulet a reçu le Prix du Gouverneur général en 2015 et a été finaliste au Prix Michel-Tremblay.
Décès de Laurent Laplante
Nous apprenons avec tristesse la mort de Laurent Laplante, figure émérite du journalisme québécois. À la surprise générale, M. Laplante, dont on lisait encore récemment les critiques littéraires, avait, en 2001, publié à L'instant même un roman très remarqué, Des clés en trop, un doigt en moins (Prix Saint-Pacôme du roman policier) dans lequel un grand-père était prêt à tuer sa bru au nom du bonheur de son petit-fils. Derrière l'intrigue se profilait une lecture pleine d'acuité de notre société. En cela, Des clés aura été un livre typique de Laurent Laplante, penseur fier et indépendant.
Les rendez-vous littéraires du Centre de la francophonie des Amériques
« Les Rendez-vous littéraires, programme développé par le Centre et intimement lié à la Bibliothèque des Amériques, se donne comme mission de faire la promotion de la littérature francophone des Amériques. Explorant le potentiel des outils numériques, ce programme entend favoriser les échanges entre les auteurs des Amériques et les communautés étudiantes francophones. Les étudiants de niveau postsecondaire et universitaire ont une occasion inouïe de vivre une expérience mémorable en rencontrant une francophonie différente. » 
Trois de nos auteurs participent à la troisième édition des Rendez-vous littéraires. Leurs échanges se tiendront en mars pendant le Mois de la Francophonie 2017. Par le biais de vidéoconférences des étudiants de l'Université Widener en Pennsylvanie (États-Unis) pourront discuter avec Jean-Yves Fréchette (Ne sois pas effrayé par le pollen dans l'œil des filles), des étudiants de l'Université Webster au Missouri (États-Unis) avec Suzanne Lantagne (Dans un geste) et des étudiants de l'Université DePauw en Idiana (États-Unis) avec Sylvie Massicotte (Avant d'éteindre). (Pour en savoir plus.)
L'édition 2017 du Festival de théâtre de l'Université Laval débute le 10 mars.
« Par le biais de tables rondes, d'ateliers et de conférences, mais aussi de spectacles professionnels et étudiants suivis de périodes de discussions, le FTUL favorise la prise de contact entre les artistes émergents, les étudiants et les professionnels établis. »
Une lecture professionnelle de l'adaptation théâtrale du roman de Josée Marcotte, Hikikomori, sera présentée le mercredi 15 mars de 19 h à 20 h. (Pour en savoir plus.)
Robert Faguy, coauteur de Face à l'image, s'entretiendra avec Brigitte Haentjens le mardi 14 mars à 16 h 30. Comme mentor du groupe Théâtre Rude Ingénierie il participera à un entretien en leur compagnie le 18 mars à 14 h 30.
Aussi à noter que le jeudi 16 mars à 10 h la table ronde sur l'oralité et la traduction dans la dramaturgie québécoise contemporaine se déroulera dans le décor de Pour réussir un poulet, dans la grande salle du théâtre Périscope.
Lancement le 15 mars 2017
Le lancement de L'étranger dans la montagne de Roland Bourneuf aura lieu le mercredi 15 mars à la Librairie du Quartier (1120, rue Cartier, Québec) de 17 h à 19 h.
Bienvenue à tous !

La plume de Roland Bourneuf, qui s'est signalé notamment avec Pierres de touche en 2007 (Prix Victor-Barbeau de l'Académie des lettres du Québec 2008 et finaliste du Prix du Gouverneur général) se manifeste encore dans L'étranger dans la montagne avec force. Ses thèmes de prédilection sont l'histoire, l'errance, le rapport à une altérité supérieure, le passage du temps.
Un nouveau Blais en librairie le 21 mars
Les Rivières suivi de Les montagnes. Deux histoires de fantômes de François Blais.
Dans Les Rivières, une petite fille disparaît dans un centre commercial tôt le matin, alors que seules quelques personnes sont présentes. En esquissant le portrait des personnes susceptibles d'avoir commis le crime, François Blais joue le roman policier à sa manière, ne nous donnant à voir que ce qu'il veut bien nous montrer. On se prend au jeu, on cherche le coupable.
Dans Les montagnes, un romancier respecté — que personne ne lit — rend compte des phénomènes étranges dont il a été témoin lors d'une résidence d'écriture en rase campagne mauricienne. Illusions d'optique, hallucinations, manifestations paranormales ? Tiraillé, il raisonne, suit son instinct, résiste et cherche des explications. La peur s'insinue, irrationnelle et morbide.
Quand François Blais manipule les codes du roman noir et du roman fantastique, on peut s'attendre à des surprises. On découvre dans ces récits un François Blais plus sombre et plus dur que dans toutes ses œuvres précédentes. Si son sens de l'observation absolument implacable demeure le même, c'est avec un cynisme grinçant qu'il le met au service de son texte. Les récits offrent plusieurs degrés de lecture et le lecteur pourra simplement savourer un efficace polar fantastique, ou prolonger la réflexion en s'interrogeant sur ses propres a priori devant certains faits de société.
Le cinéma québécois au féminin / en librairie le 21 mars
Les femmes sont nombreuses à fréquenter les salles de cinéma ou les différentes formations préparant aux métiers du cinéma, mais elles sont pourtant encore rares à occuper les postes clés sur les plateaux de tournage.
Céline Gobert et Jean-Marie Lanlo ont eu envie de rencontrer quelques observatrices privilégiées de notre cinématographie pour essayer de comprendre les raisons de cette faible représentativité. Leur choix s'est porté sur des réalisatrices d'horizons divers comme Chloé Robichaud (Sarah préfère la course), Sophie Deraspe (Le profil Amina), Isabelle Hayeur (La bête de foire) qui est également présidente de l'association Réalisatrices Équitables, ou Izabel Grondin (La table) qui prépare actuellement son premier long-métrage.
Ont également été conviées à la réflexion, Ségolène Roederer (Directrice générale de Québec Cinéma), la directrice photo Jessica Lee Gagné (Boris sans Béatrice) et la productrice Nicole Robert (Québec-Montréal).
Ces différents témoignages ont permis à Céline Gobert et Jean-Marie Lanlo de faire le point sur la situation actuelle tout en donnant au lecteur différents éléments lui permettant de mieux comprendre une réalité qui dépasse le seul milieu du cinéma québécois pour toucher notre société dans son ensemble.
Céline Gobert est journaliste et critique de cinéma. Membre de l'Association québécoise des critiques de Cinéma (AQCC), elle collabore notamment à la revue 24 images et au magazine VOIR.
Jean-Marie Lanlo est critique de cinéma pour la revue Séquences, rédacteur en chef du site internet cinefilic.com et vice-président du conseil d'administration de l'Association québécoise des critiques de cinéma (AQCC). Il dirige la collection L'instant ciné où il a publié en collaboration avec Martin Gignac Le cinéma québécois par ceux qui le font en 2016.
Dehors de Gilles Poulin-Denis / en librairie le 7 mars
La pièce de théâtre Dehors raconte avec brio une histoire intemporelle et universelle, celle de deux frères déchirés par le décès de leur père. Arnaud, l'aîné, a quitté dès qu'il l'a pu la ferme familiale pour devenir journaliste international. Resté seul avec son père, Armand a longuement mûri sa rancœur envers ce frère qui, estime-t-il, l'a abandonné. Convoqués par le notaire pour la lecture du testament paternel, les deux hommes s'affrontent là où tout a commencé, dans la forêt qui entoure la maison.
Très présente dans toute la pièce de Gilles Poulin-Denis, la forêt joue un rôle fondamental dans l'identité des personnages. Grâce à elle, on retrouve ce sentiment d'éternité et de mystère qui permet à l'auteur de prendre du recul et de créer des personnages complexes et convaincants. Dense et riche, le texte témoigne du talent de son auteur à évoquer des émotions fortes et violentes tout en maintenant un fil conducteur essentiel.
Dehors sera présenté au Théâtre d'Aujourd’hui du 7 au 25 mars 2017 dans une mise en scène de Philippe Ducros.
L'étranger dans la montagne / en librairie le 28 février
Nombreux sont les aventuriers dans l'œuvre de Roland Bourneuf, grand voyageur aussi passionné de paysages que de constructions humaines. Il invente, ou réinvente, l'odyssée d'hommes qui n'ont jamais peur de se mesurer à l'immensité de la terre, moine, poète, peintre ou pèlerin en quête du paradis, d'amour, de liberté ou d'absolu. Si ces rêveurs solitaires se nourrissent d'horizon ou s'égarent dans leurs labyrinthes, les femmes s'enracinent et cultivent leur jardin.
La plume de Roland Bourneuf, qui s'est signalé avec Pierres de touche en 2007 (Prix Victor-Barbeau de l'Académie des lettres du Québec 2008 et finaliste du Prix du Gouverneur général) et dont le plus récent Points de vue rappelait toute la délicatesse et la précision, se manifeste encore dans L'étranger dans la montagne avec force. Ses thèmes de prédilection sont l'histoire, l'errance, le rapport à une altérité supérieure, le passage du temps.
Les Rendez-vous littéraires
Le Centre de la francophonie des Amériques lance la 3e édition des Rendez-vous littéraires.
« Les Rendez-vous littéraires, programme développé par le Centre et intimement lié à la Bibliothèque des Amériques, se donne comme mission de faire la promotion de la littérature francophone des Amériques. Explorant le potentiel des outils numériques, ce programme entend favoriser les échanges entre les auteurs des Amériques et les communautés étudiantes francophones. »
Pour la 3e édition des Rendez-vous littéraires, seize ouvrages d'auteurs francophones de la Louisiane, de l'Ontario et du Québec ont été sélectionnés notamment Ne sois pas effrayé par le pollen dans l'œil des filles de Jean-Yves Fréchette et Patrick St-Hilaire, Le masque étrusque de Louis Jolicœur, Dans un geste de Suzanne Lantagne et Avant d'éteindre de Sylvie Massicotte.
« Expérience unique à ne pas manquer pour découvrir la littérature francophone des Amériques, c'est également une rencontre humaine inspirante pour les élèves qui échangeront avec ces auteurs lors des visioconférences prévues au printemps 2017. »
En savoir plus à propos des Rendez-vous littéraires.
Hiver-printemps 2017 de L'instant scène
En plus de Act of God qui sera en librairie le 31 janvier, deux nouvelles pièces de théâtre seront éditées en février 2017. Tout d'abord Cinq à sept de Fanny Britt, le deuxième volet de la TRILOGIE COCKTAIL, ouverte par le spectacle Ils étaient quatre de Mani Soleymanlou et Dehors de Gilles Poulin-Denis qui sera présentée au Théâtre d'Aujourd'hui du 7 au 25 mars 2017.
Les reprises :
Pour réussir un poulet de Fabien Cloutier au Théâtre Périscope du 14 au 25 mars 2017.
Un, Deux et Trois de Mani Soleymanlou à Paris, du 23 au 31 mars au Théâtre Gérard Philippe, du 18 au 22 avril au Théâtre national de la danse Chaillot et du 25 au 29 avril au Tarmac/La scène internationale francophone.

Et si on regarde plus loin... 887 de Robert Lepage sera repris à l'automne 2018 au Théâtre du Nouveau Monde.
À surveiller !
Eden Motel
Eden Motel de Philippe Ducros fait partie de la présélection de la 30ème saison de lecture du réseau québécois du Festival du premier roman. Suite aux votes des lecteurs en mars 2017, un auteur québécois sera désigné comme lauréat et participera aux rencontres dans le cadre du Festival Metropolis Bleu de Montréal (du 24 au 30 avril 2017) et du Festival du premier roman de Chambéry (du 18  au 21 mai 2017).
Mes enfants n'ont pas peur du noir de Jean-Denis Beaudoin / en librairie le 8 novembre
Créée au Théâtre Premier Acte en décembre 2014, la pièce de Jean-Denis Beaudoin a reçu un accueil très chaleureux tant de la part de la critique que de celle du public. Ce premier texte met en scène une famille dysfonctionnelle vivant en quasi autarcie au cœur de la forêt. Le père est parti depuis dix ans, la mère est au bord de la folie et les deux fils, Sam et Joe, se livrent à des joutes verbales perpétuelles, à qui blessera l'autre le plus profondément.
Mes enfants n'ont pas peur du noir sera reprise à la salle Jean-Claude-Germain du Théâtre d'Aujourd’hui du 15 novembre au 3 décembre.
Diplômé du Conservatoire d'art dramatique de Québec en 2013, Jean-Denis Beaudoin est acteur et auteur de théâtre. Il a reçu la bourse du meilleur spectacle de la relève 2014-2015 pour Mes enfants n'ont pas peur du noir. Le jeune dramaturge a également reçu le premier prix de l'édition 2014 du concours d'écriture dramatique du Carrefour international de Québec pour son deuxième texte, Épicerie.
La vie est brève / en librairie le 1er novembre
Chantale Gingras s'est imposé la contrainte des 140 caractères et moins pour décliner les diverses facettes de l'amour, dessiner des portraits incisifs, imaginer les répercussions des actions les plus banales, célébrer la vie et se rire de la fatalité. Des historiettes à savourer à petites doses pour s'accorder le plaisir de vagabonder dans les interstices du quotidien.
C'est bref. C'est percutant. Comme la vie.